« Providence de la Mère »

Ce rituel est présenté comme un rituel de bénédiction et de fertilité dans les Cantiques Anathèmes, consistant à faire appel aux forces primaires de la nature. Il s'agit en fait d'un sortilège qui permet d'engendrer un « Enfant de Pan », hybride né d'une femme humaine et du dieu Panincarné : un enfant de l'avatar mâle de Shub-Niggurath.
Idéalement, ce rituel doit être pratiqué aux aurores lors d'une nouvelle lune, si possible proche du solstice de printemps pour plus de succès.
« L'épouse » est placée sur un autel en plein air après avoir avalé « le lait de la vie » (mixture à base de plantes hallucinogènes - en Europe la classique Herbe du diable fera l'affaire mais Outre-Atlantique nous nous procurions du peyotl du côté de Miami (AZ)-, de lait de chèvre, d'un œuf et de quelques gouttes de sang de la Sorcière. Les symboles rituels convenant et les glyphes sont peints sur le front, le plexus et l'utérus du Réceptacle. C'est une femme qui doit diriger le rituel. Elle choisit un hôte mâle. Il peut être entouré d'acolytes femmes ou hommes, nus et couverts de peintures rituelles. Ils jouent de la musique, s’unissent près du grand feu et préparent l'hôte afin qu'il puisse exécuter l’ensemencement. Ils prêtent leur énergie vitale à la Sorcière pour appeler l'Avatar et lui font offrande de leurs fluides. La Sorcière appelle à elle l'Avatar afin qu'il possède l'hôte en ces mots :
« Grand Dieu, Fils de la Mère, Père de la Vie,
Faune, Pan, Ange d’abondance,
Ici le fluide répandu te nourri
Prend celle qui devant moi t'est offerte,
Qu'elle recueille en son sein ta descendance,
Vie et jeune fleur nubile ouverte,
De ta semence angélique bénie.
IhoG' Zoto' Th !IhoG' Zoto' Th
Je t'appelle Fils, père et épous de la Grande Noire !
Ih Zum'hn Yu Kuhm Brth'Rof Dhar'Knss
Cornu, Mon père, Mon frère et mon sang.
Htohtos Goy Fhtan ' sllig Jil'narf IhoG' Zoto' Th !
IhoG' Zoto' Th Iä ! Anap'h Fhtagn ! Iä !
Iä ! Shub-niggurath ! Iä ! »
/!\\ Attention, la folie attend celle qui portera la progéniture, mais l'enfant sera le plus beau des enfants et le plus obsédant. L’engeance sera capable de passionner les foules au point de les mener au bout de ce qu'on peut imaginer. Un magnétisme sauvage, inhumain et animal se dégage de ces êtres hybrides au pouvoir puissant...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site