Bienvenue sur le blog du Grand Maitre OKASHI NAMO

J'ai reservé un blog afin d'y laisser certains enseignements qui seront utiles à tout un public. Sachez que le rôle d'un Grand Maitre ne consiste pas uniquemment à procurer des articles mystiques mais aussi à guider, à enseigner à conduire sur la bonne voie. 

Le titre honorifique de grand maître peut-être employé dans plusieurs contextes :

  • Grand maître est le titre traditionnel généralement attribué au dirigeant d’un ordre ou d’une confrérie.
    • grand maître de l'ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem : il a été attribué pour la première fois, en 1267, par un bref du pape Clément IV au supérieur de l'Ordre, Hugues de Revel1 (voir : liste des grands maîtres de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem) ;
    • l’ordre souverain de Malte, organisation caritative et dont le supérieur porte le titre de « grand maître » (voir : Grands maîtres de l'ordre de Malte),
    • décorations organisées à la façon des anciens ordres de chevalerie et ayant un « grand maître » à leur tête :
      • la Légion d’honneur (voir : Liste des grands maîtres de la Légion d'honneur).
      • l’ordre de Grimaldi (principauté de Monaco) dont le « grand maître » est le prince souverain.
      • l’ordre de Saint-Charles (principauté de Monaco) dont le « grand maître » est le prince souverain.
    • Autres exemples d'ordres à qui l'on prête le titre de « grand maître » mais qui ne l'ont pas utilisé à proprement parler :
      • Dans l’ordre du Temple, l'expression de « grand maître » n’est, en fait, apparue que tardivement, fin du XIIIe siècle, début du XIVe siècle, dans des chartes tardives et dans les actes du procès des Templiers. Ce grade ne semble pas avoir été utilisé par les Templiers eux-mêmes 2. Pour désigner le chef suprême de l’ordre, il convient donc de dire simplement le maître de l’ordre et non grand maître,
      • l’ordre Teutonique a d'abord été un groupe de chevaliers germaniques au sein de l'ordre des chevaliers Hospitaliers. Les dirigeants de ce groupe ne portent pas, à proprement parler, le titre de « grand maître ». (voir : Liste des grands maîtres de l'ordre Teutonique),
      • l’ordre de la Rose-Croix, qui, du point de vue des historiens, n’a jamais existé en tant qu’entité unifiée, mais plusieurs fraternités différentes ont utilisé cette appellation,
  • L’appellation de grand maître est aussi utilisée dans d'autres types d'organisation :
    • la Franc-maçonnerie pour désigner le premier responsable d’une obédience.

Source : Wikipédia.fr

Ainsi comme vous le constatez le  Grand Maître se situe au sommet de la Pyramide. Mais être au sommet ne signifie pas marcher sur la base car c'est uniquemment grâce à la base que le sommet existe, sans la base il n'y a point de somme. Voilà pourquoi le Grand Maitre est appelé en tout temps à faire preuve d'humilité, de tolérance et d'Humanisme. Sans ces qualités il ne saurait être appelé un Grand Maître. De plus la connaissance qu'il possède ne fait pas de lui un Dieu, mais juste un Illuminé or tout les êtres-humains ont la possibilité d'atteindre l'Illumination. De ce fait il réside en chaque être-humain l agraine d'un Grand Maitre, encore faut-il l'ensemencé afin de profiter de ses fruits et en faire don à l'Humanité toute entière.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site